Vins Sud Ouest

Edition du 19/09/2017
 

Domaine Pichard

Top

Domaine PICHARD

Tradition et savoir faire


“Je présente des millésimes matures, j’ai mon franc-parler et je suis mon éthique, nous dit Jean Sentilles. Volontairement, nous gardons les vins 4 à 5 ans dans nos chais avant de les mettre sur le marché. Ces vins nous apprennent le plaisir de l'attente, la patience et au final la découverte des sensations intenses, ils ne se livrent pas toujours les premières années. Ils sont le reflet de leur terroir, ils ont l'accent du sud-ouest, un peu rocailleux sur la langue mais d'un cœur généreux quand ils s'expriment à leur pleine maturité. Nous réalisons ainsi un vieillissement optimal de nos crus pour le plus grand plaisir de nos clients. “Nous mettons en vente le 2015, c’est notre premier millésime Bio sur l’ensemble de nos cuvées en rouge et en blanc. Nous avons donc le label sur le 2015 et bien sûr 2016. Le Bio nous tenait à cœur depuis des années et nous allons même passer en Biodynamie pour compléter cette démarche qui nous paraît naturelle. Nous allons sortir une cuvée à très forte dominante de Cabernet franc qui est notre spécialité au Domaine Pichard, cette cuvée va s’appeler Bouchy de Pichard, un terme local qui désigne le Cabernet franc. Nous avons un terroir où s’épanouit parfaitement ce cépage, Pichard est notoirement reconnu pour la qualité de ses Cabernets francs. Nous avons la chance d’avoir de très vieux ceps, aucun clone, tout est d’origine, nous avons fait des sélections massales que nous replantons d’ailleurs régulièrement. Les rouges et blancs 2015 et 2016 sont deux fabuleux millésimes, peut-être un peu plus de puissance pour le 2015. L’avantage, c’est que les tanins sont déjà très arrondis, très soyeux, les vins sont extrêmement gourmands. Les arômes bien typiques du Tannat s’expriment parfaitement, nous conservons les mêmes assemblages avec 80% de Tannat et 60% pour la cuvée classique. Les blancs 2016 sont superbes, on retrouve des arômes puissants de fruits frais avec des notes très marquées de pêche blanche, nous aurons du Pacherenc sec et doux.”
Qualité des Vins Le 2013, malgré les conditions climatiques très capricieuses, devrait laisser entrevoir de belles cuvées tout en finesse avec des tanins déjà bien fondus. Le 2012, présente des senteurs de petits fruits rouges, cassis et fraise des bois, les tanins très soyeux et souples en fin de bouche. Le Madiran Cuvée Aimé 2012 est un vin bien équilibré, droit, d'une couleur intense (presque noir) avec un mélange suprenant de notes torrefiées, de moka et de fruits rouges, d’une longue finale. Sa mise en bouteille se fera d'ici un an. Le 2011 est un très beau millésime, issu d'une petite récolte vendangée fin septembre à parfaite maturité. Le vin est dans la trame du 2010, très fruité avec une belle finale persistante et réglissée, où l'on retrouve la puissance du Tannat. Le 2010 présente des senteurs de fruits rouges, beaucoup de finesse, c'est un vin très féminin, très élégant, que ce soit la Cuvée Tradition ou la Cuvée Aimé. Un vin très fruité et équilibré, aux arômes de cerise bien mûre. Seules les meilleures parcelles sont réservées à la Cuvée Aimé qui bénéficie d'un élevage d'un an en barriques, une grande réussite. Le 2009 est un vin solaire, avec beaucoup de matière, très agréable à boire dès à présent, un vin charmeur, très charnu, aux arômes de cerise, de pruneau. Idéale sur des mets épicés, la Cuvée Aimé 2009 est à son apogée. Le Madiran Tradition 2008 est intense, riche, aux notes de fruits cuits, de réglisse et d'humus, très équilibré au nez comme en bouche, beaucoup de concentration. Excitez vos papilles avec le Madiran Cuvée René 2007, riche en couleur comme en matière, un vin gras, intense, au nez comme en bouche, aux senteurs de fruits surmûris, avec les tanins bien équilibrés, un vin typé et bien charnu aux nuances de cuir et de mûre en finale.

   

Domaine Pichard

Jean Sentilles et Rod Cork

65700 Soublecause
Téléphone : 05 62 96 35 73
Télécopie : 05 62 96 96 72
Email : pichard65@orange.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/domainepichard




> Le palmares des vins


CLASSEMENT SUD-OUEST
e_sud-ouest.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
BOVILA
CAMINADE
LA COUTALE
CROZE DE PYS
PAILLAS
GAUTOUL
LAVAUR
NOZIÈRES
MERCUES
MAISON NEUVE
EUGÉNIE
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
LAULERIE
GRAND-JAURE (P)
LA PLANTE
VIEUX TOURON (M)
SADILLAC (Bl)
LAROQUE
MOULIN-POUZY (M)
MAILLERIES
GAILLAC
BOURGUET
LABARTHE
COMBELLE
L'EMMEILLÉ
MADIRAN
JURANCON

NIGRI
SERGENT
BARRÉJAT
Cru LAMOUROUX (J)
PICHARD
PARADIS
VIELLA
ROUSSE (J)
AUTRES APPELLATIONS

JOY (IGP)
VIGNERONS BUZET (Bt)
HERREBOUC
POUYPARDIN (G)
SAINT-GUILHEM (F)
COUREGE-LONGUE (Buzet)
GUILLAMAN (IGP)
LEBECQ (IGP)
VILLA BYS (IGP)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
ARMANDIERE
PASSELYS
PELVILLAIN
(FAMAEY)
(TRIGUEDINA)
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
CLOS DU BREIL
PECANY
PERREAU (Montravel)
GAILLAC
GRAND CHENE
MAYRAGUES
(RHODES)
(LECUSSE )
VIGNALS
MADIRAN
JURANCON

CRAMPILH (J)
(CUQUERON)
LAFITTE-TESTON
(CAUHAPE)
COUSTARRET
LAPUYADE
AUTRES APPELLATIONS

GUTIZIA (Irouléguy)
PLAISANCE (F)*
HAILLE (IGP)
VIGNERONS BRULHOIS
VOIE BLANCHE (VP)
GENSAC
CAVE IROULÉGUY (I)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CAHORS
(TROTTELIGOTTE)
BERGERAC
COTES-DE-BERGERAC
MONBAZILLAC
(ROQUES-PEYRE*)
GAILLAC
MADIRAN
JURANCON
Prod. JURANÇON (J)
AUTRES APPELLATIONS

(CAVE FRONTON (F))

> Nos coups de cœur de la semaine

Château VIEUX TOURON


Liliane Gagnard, œnologue de l’université de Bordeaux, s’installe sur la propriété familiale en 1982. Elle exploite 10 ha de vignes plantées sur sol argilo-calcaire avec silice pour les parcelles de la côte. Pour l’histoire, précise-t-elle, “c’est en 1852, qu’en dot pour son mariage, l’aïeule Marie reçut cette métairie qui faisait partie du Château de Pécany. Sa superficie à l’époque n’était pas entièrement plantée de vignes. Les plantations nouvelles eurent lieu avec ma grand-mère Amélie. Puis après le partage entre les enfants, chacun agrandit son bien, créant son exploitation. Mon père marié à la fille de la maison, dès 1952 commercialisa en bouteilles. Après avoir obtenu mon diplôme d’œnologue de l’université de Bordeaux en 1969, j’ai à mon tour, travaillé sur l’exploitation familiale. En 1982, je trouvais à créer autour du Vieux Touron mon exploitation.” Son Monbazillac 2011, élevé en barriques, est très équilibré, typé, avec ces saveurs de coing et de pain brioché, suave comme il se doit, solide et gras, tout en bouche, de garde. Le 2010, superbe, allie finesse et suavité, au nez complexe, très parfumé (pêche, rose, brioche), très onctueux, un vin qu’il faut prévoir sur des coquilles Saint-Jacques à la béchamel ou un gratin de clémentines. Le Bergerac rouge 2011 (50% Cabernet franc, Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot), associe couleur et structure, avec des notes caractéristiques de cerise et d’humus, aux tanins mûrs et denses. Séduisant Bergerac rosé, gourmand, de belle teinte, très flatteur comme le Bergerac blanc sec (Sémillon, Muscadelle et Sauvignon), de robe jaune citron, aux notes d’agrumes et de noisette. Chambres d’hôtes sur place.

Liliane Gagnard
Vieux Touron
24240 Monbazillac
Téléphone :05 53 58 21 16
Télécopie :05 53 61 21 17
Email : lg@vieuxtouron.com
Site personnel : www.vieuxtouron.com

Château BARRÉJAT


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine qui est l’archétype de ce que doit être un Madiran, un vin à la fois très puissant et épicé, mais aussi parfumé et souple, selon les millésimes. Un vignoble de 40 ha totalement enherbé depuis 1960 et travaillé de façon traditionnelle avec des apports d’amendements organiques. Ebourgeonnage, effeuillage et vendange en vert sont pratiqués afin de limiter les rendements à 55hl/ha maximum. Très rare : les vignes de 80 ans en moyenne, ceci expliquant cela. La réception de la récolte, effectuée manuellement, se fait dans des conditions optimales depuis 1996, année de construction d’une réception de vendange et d’un nouveau chai souterrain à barriques. “Probablement originaire du Béarn, le Tannat, issu de la famille des Cotoides, est présent dans le Sud-Ouest depuis les Romains, précise-t-on. Le terme tannat vient de la langue d’Oc : tan “tanin”, c’est-à-dire tanné. Il se compose de grappes compactes, cylindriques avec deux ailerons, aux baies sphériques, de taille moyenne, bleu-noir à peau épaisse, colorée. C’est un cépage tardif et productif qui se complait et s’épanouit merveilleusement sur les terroirs de Madiran.” Denis Capmartin met en vente cette année tous les Madirans 2015. “Le millésime 2016 est excellent, en effet, tout y est réuni : matière, concentration, suavité, puissance, équilibre, harmonie, rondeur des tanins, fruité… en bref, la réunion de la qualité et de la quantité. Ce millésime 2016 est vraiment superbe, sa qualité exceptionnelle donnera au printemps une nouvelle cuvée de rosé en barriques qui marquera cette belle année. Nous renouvelons également notre cuverie avec une forme pyramidale.” En attendant, il y a ce superbe Madiran Rouge Extrême 2013, aux notes de fruits cuits (griotte, fraise des bois), de bouche dense, corsé, structuré, aux tanins amples, puissants et savoureux, de robe grenat foncé, un vin bien typé. Le 2012, de couleur intense, au nez puissant marqué par des notes de fruits très mûrs (groseille, griotte) et de truffe, d’un grand équilibre, de garde. Le 2011 est charnu, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, au nez complexe où dominent la cerise noire et les épices, un vin tout en harmonie, gras et corsé. Exceptionnel 2010, de couleur pourpre, au bouquet développé avec des nuances fruitées et giboyeuses, de bouche dense qui développe des connotations de prune cuite et de cuir, un vin complet, aux tanins harmonieux, et d’excellente garde.  Le Madiran rouge cuvée des Vieux Ceps 2014, corsé, est un vin de bouche puissante, avec des arômes de framboise mûre, très rond, bien charnu, très parfumé, à prévoir avec une garbure ou des magrets de canards à l'échalote. Beau Pacherenc-du-Vic-Bilh doux 2012, pur Petit Manseng, élevé en fûts de chêne, au nez envoûtant et persistant, est marqué par des notes de fleurs blanches et de brioche. Le Pacherenc-du-Vic-Bilh mœlleux cuvée Passion 2013 développe une bouche puissante et harmonieuse, un vin corsé, suave et sec à la fois, où s’entremêlent les fruits jaunes, les épices et le miel. Il y a encore son Pacherenc-du-Vic-Bilh sec 2015, avec des arômes de fougère et de fruits, à un prix défiant toute concurrence.

Denis Capmartin

32400 Maumusson
Téléphone :05 62 69 74 92
Télécopie :05 62 69 77 54
Email : deniscapmartin@laposte.net
Site personnel : www.chateaubarrejat.com

Château PAILLAS


Les vignes, plantées sur une parcelle de 27 ha, s’étendent en demi-cercle autour du chai (82% de Côt, 16% de Merlot et 2% de Tannat) et ont une moyenne d’âge de 36 ans. Formé au Jurassique (il y a 150 millions d’années), le sol du vignoble s’est dégradé en surface sur une très faible épaisseur au fil des millénaires pour devenir de la pierraille calcaire peu friable enrobée d’argile parfois recouvert de “terres rouges” venant du massif central, très riches en fer. Puis grâce à son micro-climat : le Château Paillas, par sa position sur le plateau, bénéficie des effets du vent (qui concentre les raisins), et évite les brouillards matinaux de la vallée. En légère pente au sud, les vignes profitent au maximum de l’ensoleillement ce qui permet un affinement de la maturité. Après 18 mois, toutes les cuves sont assemblées en une seule cuvée avant la mise en bouteilles. Beau Cahors 2012, dense et bien charnu, qui associe couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humus, charpenté, aux tanins mûrs, à ouvrir sur une pintade limousine ou des rognons sauce madère. Pour la (très) bonne bouche, ce Cahors La Source 2009 (Malbec et Merlot), redégusté cette année, un vin avec des arômes de cerise noire et d’humus, est de bouche flatteuse et riche à la fois, suave, avec des tanins veloutés mais puissants, parfait avec, notamment, une tourte de mouton ou des magrets de canard grillé.

Famille Lescombes
Scea de Saint-Robert
46700 Floressas
Téléphone :05 65 36 58 28
Télécopie :05 65 24 61 30
Email : info@paillas.com
Site personnel : www.paillas.com

H. DARTIGALONGUE ET FILS


C'est en 1838 sous Louis Philippe, que Pascal DARTIGALONGUE originaire de Saint Lannes près de Madiran s'installa à Nogaro dans le Gers et fonda sa Maison de négoce d'Armagnac qui est encore la notre. En 1969, Pierre Dartigalongue installa sa distillerie à Salles d'Armagnac. Depuis, cinq générations se sont succédées pour assurer et pérenniser «la plus ancienne maison de l’Armagnac». Producteur, distillateur et éleveur, installé dans la région des meilleurs crus de cette eau de vie sept fois centenaire, Dartigalongue est spécialisé dans les très vieux Bas Armagnacs, produits sélectionnés et élevés suivant la tradition ancestrale. Elle offre cette Eau de Vie unique, déclinée en génériques ou en millésimes, dans des présentations luxueuses et personnalisées. La maison détient dans ses vieux chais originels une gamme très importante de vieux Armagnacs Millésimés, vieillissant et se bonifiant dans des fûts en chêne du pays sous le contrôle permanent du maître de chai qui en surveille l’évolution et procède aux diverses manipulations de transvasement et aération . Par ailleurs, à la suite de minutieuses recherches et dégustations, certains millésimes sont assemblés afin de créer des «cuvées spéciales» donnant naissance à des assemblages traditionnels tels V.S.O.P., HORS D’AGE, ou encore à des « 15 ANS d’AGE », » 25 ANS »…, c’est ainsi que pour fêter le 170ème anniversaire de la création de la maison un assemblage exceptionnel de 70% de 1974 et de 30% de 1976, a été réalisé sous la dénomination Cuvée Louis-Philippe 42 %, 70 cl. (Carafe) (roi des Français en 1838). Remarquable Bas-Armagnac cuvée Louis-Philippe (70% de 1974 et 30% de 1976), aux nuances de rancio et d’épices, très floral, à la fois sec et suave, très persistant au palais. Découvrez également ce Bas-Armagnac de 25 ans, assemblage de plusieurs Armagnac dont le plus jeune a au minimum 25 ans, racé, avec ces connotations de figue sèche et de cacao, légèrement fumées, d’une grande onctuosité en bouche, très parfumé (noix, pruneau), d’une longue finale.

Françoise Dartigalongue
Place du Four - BP 9
32110 Nogaro
Téléphone :05 62 09 03 01
Télécopie :05 62 09 01 78
Email : contact@dartigalongue.com
Site : dartigalongue
Site personnel : www.dartigalongue.com


> Nos dégustations de la semaine

Château de MERCUÈS


Une propriété de 35 ha et un majestueux château du XIIIe siècle, construit au Moyen-Âge par les Comtes-Evêques de Cahors.
Georges Vigouroux est l’une des grandes figures de la région et poursuivit son aventure vigneronne avec l'acquisition du Château de Mercuès dans les années 1980. Il s'employa à restructurer le vignoble sur les croupes graveleuses environnantes, sur les communes de Caillac et de Mercuès et à replanter en cépage Malbec les parcelles acquises sur ce terroir argilo-calcaire idéal à la culture de la vigne. Parallèlement au vignoble qui s'étend sur 32 ha, il entreprit la construction d'un monumental chai de vinification et de vieillissement souterrain sous les jardins du château... Aujourd'hui Bertrand-Gabriel Vigouroux, vigneron et œnologue de formation, poursuit l'oeuvre de son père. Mercuès est également un hôtel exceptionnel, et un restaurant incontournable.
Très beau Cahors 2012, très parfumé avec des notes de mûre et de griotte, alliant finesse et structure, aux tanins soyeux et très équilibrés, ample et riche, bien charnu, de garde. Le 2011, particulièrement réussi, est tout en couleur et en matière, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en charme. Le 2010, avec des tanins riches et une charpente solide, au nez dominé par les petits fruits rouges macérés, de robe pourpre, est chaleureux et charnu au palais, de garde.

Georges Vigouroux SAS
Route de Toulouse - BP 159
46003 Cahors
Tél. : 05 65 20 80 80
Fax : 05 65 20 80 81
Email : vigouroux@g-vigouroux.fr
www.g-vigouroux.fr


Domaine de POUYPARDIN


Vignoble de 6,5 ha. Exclusion de toute aromatisation et de toute correction du vin. Les rares insecticides mis en œuvre sont dorénavant tous homologués en Agriculture Biologique. Domaine repris par Stéphane Picarelli, qui souhaite poursuivre la politique qualitative menée sur le domaine depuis l’origine et maintenir la qualité et la typicité des vins.
“Parce qu'il n'existe pas de grands vins sans grand raisin, explique-t-il, nous apportons tous nos soins à l'obtention d'un raisin de qualité irréprochable. Nos vignes sont donc cultivées en petits rendements et atteignent leur idéale maturité. Les vendanges soigneuses et traditionnelles demeurent entièrement manuelles: les grappes et les raisins sont triés à la parcelle même, et les fruits intacts, récoltés en cagettes ventilées de faible hauteur, rejoignent le chai dans des conditions optimales. Egrappés, puis légèrement foulés, les raisins sont ensuite encuvés, sans pompage, par simple gravité. Des fermentations douces et des cuvées élevées au domaine pour un vin de haute lignée.”
Son IGP Gers blanc sec Messire Géraud 2012, de robe claire et brillante, au nez de rose, est de bouche friande. L’IGP Gers rouge Montée de Pouypardin 2012, 100% Merlot, élevé 18 mois en barriques (pas de barriques neuves), est harmonieux, avec ces nuances se définissant par des arômes de framboise et de fraise des bois, un vin de couleur profonde aux reflets violacés.
L’IGP Gers rouge Geraldus 2012, pur Syrah, 25 hl/ha, est riche en couleur comme en arômes, aux connotations de fruits rouges à noyau, intense au nez comme en bouche, comme le rouge Les Lionceaux 2013, Fer Servadou, Cot et Merlot, élevé en barriques 12 mois, au nez persistant (griotte, violette), tout en bouche, aux tanins denses. Très joli Côtes de Gascogne rosé des Vents 2014, de robe délicate, qui sent la fraise des bois, mêlant nervosité et rondeur, idéal ausi bien sur un poulet poché en gelée que sur un mille-feuille.

Stéphane Picarelli
Béguin
32100 Condom
Tél. : 05 62 68 34 77 et 06 73 67 31 22
www.pouypardin-vin-gers.com


Château de HAUTE-SERRE


De vieille souche lotoise, installée depuis plus d’un siècle dans le commerce du vin, la famille Vigouroux a acquis sa renommée grâce à un savoir-faire transmis entre générations. Germain Vigouroux fonda l’entreprise familiale en 1887 et connut l’invasion du vampirique phylloxéra. Son fils, Gabriel Vigouroux, releva ensuite le défi au début du XXe siècle.
Georges Vigouroux, troisième génération, reprit le flambeau en 1963 et donna une dimension nationale à l’entreprise de négoce en développant l’activité vins en bouteilles. Puis, il devint vigneron en replantant, le premier, la vigne sur les coteaux de Cahors à partir de 1971. Pour cela, il choisit l’emplacement où existait déjà au Moyen-Âge un vignoble, dont le vin, Château de Haute-Serre, connut ses heures de gloire au XIXe siècle avant d’être détruit par le phylloxéra.
Au sommet avec ce Cahors Grand vin Seigneur 2012, Malbec 90%, Merlot 7% et Tannat 3%. Sol calcaire, riche d’argiles rouges, exposition sud-ouest et sud-est, les vignes s’étendent sur 60 ha riches en argile et sur des coteaux à 300m d’altitude, vinification longue, vieillissement de 12 à 18 mois en barriques de chênes neuves..., coloré et charpenté, de bouche puissante, avec des tanins très équilibrés, gras et persistant, un vin intense qui associe puissance et distinction, où dominent les fruits cuits et le poivre (16 €). Le 2011 se goûte toujours très bien, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais très équilibrés, parfait sur des jambonneaux aux lentilles ou des cèpes.

Georges Vigouroux SAS
Route de Toulouse - BP 159
46000 Cahors
Tél. : 05 65 20 80 80
Fax : 05 65 20 80 81
Email : vigouroux@g-vigouroux.fr
www.atrium-vigouroux.fr/15-chateau-haute-serre



> Les précédentes éditions

Edition du 12/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 13/12/2016

 




CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


DOMAINE GOURON


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE GERARD TREMBLAY


EARL GUY MALBETE


CEDRIC CHIGNARD


CHATEAU DE BEAUREGARD


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE PICHARD


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales